La grossesse

Pourquoi consulter un ostéopathe pendant sa grossesse ?

Troubles généraux

fatigue, stress, angoisse, problème urinaire, jambes lourdes

Mal de dos

torticolis, sciatique, lombalgie, douleurs au niveau du coccyx, douleurs ligamentaires

Troubles de la grossesse

essoufflement, pubalgie, névralgie

Troubles digestifs

nausées, vomissements, remontées acides, constipation, ballonnements

Trouble du sommeil

et gestion émotionnelle de la grossesse

Post-accouchement

accouchement long, péridurale, césarienne, épisiotomie

Et tout autre inconfort lié ou non à votre état de grossesse (comme la préparation à l’accouchement),
parce que chaque personne est unique

Osteopathie

Tout au long de la grossesse, le corps subit des transformations physiques, biologiques et émotionnelles. La femme enceinte va donc s’adapter en permanence à tous ces changements.

N’attendez pas d’avoir mal pour consulter. Prenez soin de vous et de votre bébé.

La grossesse est un déséquilibre bien organisé. Cependant, il arrive fréquemment que de petits déséquilibres se créent, engendrant les troubles fonctionnels cités précédemment.

L’ostéopathie est sans danger pour la maman et le fœtus mais ne dispense en aucun cas d’un suivi obstétrical conventionnel. Le travail de l’ostéopathe s’intègre alors à part entière dans le suivi de la grossesse par l’équipe médicale (sage-femme, gynécologue, obstétricien, médecin traitant).

 

A quels moments consulter?

L’ostéopathe peut être consulté tout au long de la grossesse. Chaque trimestre a ses propres spécificités.

Premier trimestre

Il peut y avoir une appréhension à consulter un ostéopathe en début de grossesse en raison des risques de fausse couche existants dans les trois premiers mois.

Cependant, à ce stade, l’ostéopathe veillera justement au bon déroulement de ce début de grossesse. Il s’assurera de la bonne mobilité de l’utérus, de sa bonne vascularisation et innervation, c’est-à-dire de tous les paramètres favorisant une bonne nidation et donc un bon développement de l’embryon.

De plus, à ce stade les premiers signes fonctionnels de grossesse apparaissent : nauséestroubles du sommeiltension des seinsremontées acides,… L’ostéopathe vérifiera et améliorera si besoin la congestion pelvienne, les tensions du diaphragme, du foie, de l’estomac dues à l’augmentation de volume de l’utérus et aux changements hormonaux.

grossesse-clermont-osteopathe

Deuxième trimestre

Pendant ce trimestre, l’expansion de l’utérus modifie l’agencement des viscères au sein de l’abdomen (ceux-ci sont refoulés vers le haut et vers l’arrière) ainsi que la courbure lombaire (qui s’accentue).

Ces transformations peuvent être la cause:

  • de perturbations dans le fonctionnement de ces organes : troubles digestifs et urinaires principalement, mais également troubles de la circulation veineuse, hémorroïdes, …
  • de douleurs lombaires et sciatiques par la modification de la courbure lombaire et la tension des attaches ligamentaires des organes.

Ce sont donc ces transformations posturales et viscérales que l’ostéopathe cherchera à bien rééquilibrer.

Troisième trimestre

Pendant cette période aussi l’ostéopathe pourra apporter une réponse aux mêmes symptômes que ceux du deuxième trimestre.

Il sera en plus d’une aide précieuse pour la préparation à l’accouchement.

Le déroulement de l’accouchement sera fonction :

  • de la position du foetus, elle-même dépendante de la capacité d’expansion de l’utérus.  Plus l’utérus est libre et mobile dans son environnement, plus le bébé peut effectuer sa rotation librement et se positionner sa tête en bas,
  • de la bonne mobilité du bassin qui doit s’ouvrir pour laisser passer la tête du bébé,
  • de la bonne décontraction des muscles lombaires et du bassin, véritables rails de cheminement de la tête du bébé.

L’ostéopathe vérifiera ses trois composantes et les ajustera si nécessaire.

grossesse-beaupere-osteopathe

Comment va agir l’ostéopathe ?

L’approche ostéopathique de la femme enceinte se fait dans un principe de globalité, d’unité du corps.

Le but du travail de l’ostéopathe est d’équilibrer les changements morphologiques et toutes leurs conséquences viscérales, articulaires et fonctionnelles.

Les techniques utilisées sont douces et adaptées à la patiente.

Après l’accouchement

L’ostéopathe corrigera les contraintes subies par le bassin pendant l’accouchement et redonnera à nouveau un équilibre tissulaire à toutes les structures mécaniques de l’axe vertébral ainsi qu’un meilleur équilibre de tension au sein du système viscéral (estomac, intestins, diaphragme).

Cette harmonisation se fera après votre visite post-partum, avant la fin du 2ème mois après l’accouchement en fonction des symptômes et de l’accouchement.

ca3158c1b8de2a63e71d83722d5ff7b1zzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzz
Share This