Sportif

Sportif occasionnel ou régulier

A titre préventif :

  • pour établir un “check up”, pour préparer une épreuve

A titre curatif :

  • pour rééquilibrer de façon très précise les axes articulaires qui ont été perturbés par un choc,
  • après fractures, entorses, opérations chirurgicales pour aider à une bonne cicatrisation,
  • pour effacer les traumatismes même anciens.

Mais aussi en cas de :

  • chutes sans traumatismes osseux ni lésions visibles sur une douleur
  • tennis elbow, talalgies, pubalgies, périarthrites, épicondylites,…
  • essoufflement à l’effort, « points de côté »,…
  • sciatiques, cruralgies, cervicalgies, dorsalgies, lombalgies
  • maux de tête, troubles de l’équilibre, vertiges
  • mauvaise récupération entre les épreuves
  • aponévrosite plantaire et périostites
  • stress, manque de concentration, troubles du sommeil
Sportif-osteopathe-clermont

Le sport, pratiqué de façon régulière ou occasionnelle, impose des contraintes mécaniques sur notre corps. L’ostéopathie permet de libérer ces contraintes.

Dès lors que l’on ressent une gêne, une douleur ou un blocage tout le geste sportif s’en trouve perturbé. En traitant les traumatismes, en libérant les articulations et en rééquilibrant le corps votre ostéopathe participe à l’optimisation de vos performances sportives.

L’ostéopathie, trouve naturellement sa place dans la préparation, l’accompagnement et le suivi du sportif.

Je suis sportif, quand dois-je consulter ?

Votre ostéopathe vous accompagne dans 4 stades différents :

  • En cas de douleur : Dès l’apparition d’une douleur, d’une gêne ou d’un blocage. Afin de ne pas mettre en place de mécanismes d’adaptations antalgiques du corps, il est conseillé de consulter au plus tôt. Pratiquer du sport sur une articulation bloquée favorise les risques d’apparition de pathologie arthrosique.
  • En prévention : Quand il n’y a pas de douleur et pour libérer tous les petits blocages qui se mettent en place au cours de la vie quotidienne, il est recommandé de consulter :

Pour les adeptes du sport de loisir tous les 6 mois.
Pour les sportifs intenses tous les 4 mois.

 

En libérant les blocages régulièrement, vous réduisez les risques d’apparition de tendinopathies, lumbagos et autres douleurs articulaires ou musculaires.

 

  • En préparation physique : Avant une épreuve sportive pour libérer toute contrainte mécanique, gêne ou blocage du corps. Vous favorisez le bon fonctionnement articulaire, musculaire et tendineux et optimiserez ainsi vos performances.
  • En récupération : Après un effort intense (Semi, Marathon, Triathlon…), une blessure, un choc ou une intervention chirurgicale pour rééquilibrer votre corps et favoriser votre récupération.

Après une consultation ostéopathique vous devez observer scrupuleusement
un repos de 48h sans sport

73e7e9b227bc1346d6bbc6060a265e79LLLL
Share This